Catégories
Brassage

Pourquoi apprendre l’anglais pour devenir un bon brasseur ?

L’anglais est devenu une langue indispensable. C’est la langue la plus parlée et la plus apprise dans le monde. Comme il y a énormément de personnes qui la parle, il y a beaucoup plus de livres et d’informations qu’en français et ce, dans beaucoup de domaines… Notamment la bière.

Vu qu’il y a plus de personnes qui écrivent du contenu sur des sujets similaires, la compétition est plus rude et ceux qui sont en haut de l’affiche ont dû se battre plus pour y arriver ! Exemple, s’il y a une compétition X de 100 personnes et une autre compétition Y de 10 personnes. Le top 3 de la compétition X sera forcement meilleur que celui de Y.

  • La quantité d’informations de qualité disponibles dans les livres.
  • Énorme communauté anglophone sur le net.
  • L’innovation brassicole nord-américaine est enrichissante.
  • Pouvoir voyager et dialoguer avec les brasseurs d’autres pays.

Il y a quelques mois, il y a eu la réédition du livre “How to brew” de John Palmer qui est vraiment la référence anglophone dans le domaine du brassage. Même si je ne parle pas bien anglais j’ai décidé de l’acheter, car c’est la Bible.

Ma première réaction après avoir reçu le livre fut “wouah il est beaucoup plus gros que tous les livres de brassage que j’ai vu en français, il y a deux fois plus de pages et c’est écrit plus petit dedans ! ”

Il y a plusieurs livres de qualité en français sur le brassage, mais pour approfondir ses connaissances en autodidacte le passage à l’anglais est indispensable selon moi.

Donc si vous avez l’occasion, partez apprendre l’anglais dans une brasserie anglophone ! Moi l’année prochaine je pars apprendre l’anglais pendant six mois et ça va être cool. Si vous aussi, vous êtes débutant en anglais, commencez par apprendre avec Duolingo ou Mosalinga deux applications sur smartphone. Allez également louer des livres à la bibliothèque de votre ville et regarder des séries et films en vo.

Après n’oubliez pas, ce qui fera de vous un bon brasseur c’est de brasser et brasser. La théorie est nécessaire, mais la théorie non appliquée égal à zéro.

Cheers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *