Dégustation verticale

Vous avez peut-être déjà entendu parler de dégustation verticale dans le domaine du vin. Si vous n’avez jamais entendu ce terme, ça consiste à proposer en dégustation le même vin mais d’un millésime différent. Par exemple 2012 2013 et 2014 d’où le nom vertical.

Mais comment l’appliquer dans le domaine de la bière artisanale ? Et bien c’est pareil, sélectionnez la même bière embouteillé à des années différentes et testez les variations lors d’une dégustation !

Saviez vous que certaines bières sont millésimées ? La date d’embouteillage est mise en avant sur l’étiquette de la bouteille.

Je pense par exemple à la Chimay bleue. C’est également le cas de la brasserie Samichlaus qui embouteille une seule fois par année sa bière extrêmement forte à 14%.

À ma connaissance la plupart des bières vieillies dans des fût de chêne sont millésimées, les lambics également.

Grossomodo toutes les bières qui vieillissent bien sont à déguster à la verticale car il est intéressant de voir comment le goût d’une même recette peut évoluer au fil des années. Donc commencez à cacher vos bouteilles dans un endroit secret pour en récolter le fruit !

Biere de garde

Trois bières qui se gardent plusieurs années sans problèmes

BFM, Chimay et Cantillon

Les brasseurs savent si leurs bières ont un potentiel de garde. Ils le précisent souvent sur la bouteille comme c’est le cas de l’Alex le rouge et de la Gueuze Cantillon ci-dessus.

Quels types de bières pour la dégustation ?

Vous remarquez que les célèbres India pale ale ne se garde pas à la cave plusieurs années, car le style ne permet pas une évolution intéressante du gout. Ce sont des bières à boire le plus rapidement possible car les arômes de ce type de bière sont volatile. C’est pareil pour toute les bières qui mettent en avant les houblons : Ces bières artisanales doivent se boire rapidement. L’exception à la règle serai des bières IPA qui ce concentre sur le malt est qui utilise le houblon uniquement pour une amertume extrême.

Je ne suis pas un expert du vieillissement mais je vous présente des styles de bières que vous pouvez garder sans problèmes.

  • Bière forte en alcool et malté
  • Bière à fermentation spontanée à levure sauvage
  • Bière vieillie en fut de chêne

Conserver ces bouteilles à température stable dans une cave à environ 15°. Si vous n’en possédez pas, Achetez une cave “frigo” ou faire comme moi et les conserver à température pièce à l’abri de la lumière même si ce n’est pas top.

Un article pour vous expliquer ce qu’est la dégustation verticale, j’ai voulu ajouté des précisions sur des bières à potentiel de garde, mais je ne suis franchement pas encore à l’aise là dessus. Si vous en connaissez d’autres, enrichissez cet article en ajoutant un commentaire en bas.

Photo de mise en avant : Bernt Rostad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *